• Eléna

Le temps du changement

Quand j’ai pensé à créer la catégorie « chroniques » sur mon site, j’ai eu plein d’idées de post et je me suis demandé d’où venait cette urgence de rendre « publiques » toutes ses réflexions et ses états d’âme.

En ce moment c’est vrai que c’est un peu le tourbillon. J’ai beaucoup écrit sur des sujets divers et ça m’a beaucoup aidé à remettre un peu d’ordre. Une urgence de me « débarrasser » de quelque chose en le partageant.

Nous sommes en perpétuel changement, (c’est un fait) mais c’est un changement passif. Il y a certains évènements qui nous changent et on le ressent vraiment. On se réveille un matin et on sent que des choses ont changé. Notre façon de voir les choses est différente et notre manière d’appréhender la vie aussi. Et puis il y a des choses qu’on ne maitrise pas du tout qui changent aussi, et du coup qui nous changent. Et on doit un peu « subir » ce changement. L’apprivoiser. Essayer de faire avec. Je suis complètement dedans en ce moment.


2019 a été pour moi l’année de tous les changements. Je commençais cette année à Maurice, chez moi, avec la ferme intention de devenir celle que j’ai toujours voulu être. Quand les 3 premiers mois se sont envolés j’ai eu un petit coup de panique. Quand 6 mois ont passé j’ai eu un coup de mou, un découragement. 10 mois ont quasiment passé et je me sens confuse. Je ne pensais pas que ça allait prendre tout ce temps. Je voulais faire tellement plus de choses pour arriver tellement plus loin. Je suis confuse parce que je pensais qu’un certain nombre de choses seraient déjà réglées alors que pas du tout. Et j’en suis même venue à me dire que c’était peut-être trop ambitieux d’entreprendre tous ces changements en même temps.


Et puis j’ai eu à relativiser. On n’a pas le choix parfois, surtout avec le temps. On ne peut pas contrôler le temps qui passe.


Cette année j’ai entrepris de reprendre confiance en moi, de m’affirmer. De reprendre le contrôle de ma vie et de me reprendre en main. Les mots ne pèsent pas assez lourd vis-à-vis de tout ce que cela représente, dans mon cas en tout cas.


Je pensais que ça allait être vite fait mais je me suis trompée. Je pense que je ne suis même pas arrivée à la moitié de ma « transformation » et j’essaie de me dire que c’est ok. Mais je reste confuse parce que je n’arrive pas à me projeter dans le temps. Et si ça ne finissait jamais ? Et si la vie c’était ça ? Quelque part je sais qu’on apprend tous les jours et qu’on est donc en perpétuelle évolution. Mais je ne veux pas me dire que je vais être dans ce travail personnel toute ma vie. Parce que ça remue beaucoup de choses mine de rien.

Je sais que c’est qu’avec le temps que tous ces changements vont s’ancrer et que je vais pouvoir être moi.


Alors j’essaie de faire la paix avec le temps. J’essaie de ne pas trop y penser.

Je vais placer l’année 2020 sous le signe de la patience.


En 2019 j’aurais ouvert mon cœur à la vie, j’ai mis certaines choses en route et j’ai laissé beaucoup de choses derrière moi, et en 2020 je ferais preuve de patience pour voir les résultats, ou simplement la continuation des choses.


Et vous ? Quelle est votre relation avec le temps, vos objectifs personnels et les années qui s’envolent ?


N'hésitez pas à venir échanger avec moi sur le sujet, en commentaire sous ce post, sur Instagram @elena.healthyishappy ou sur ma page Facebook.


Excellente journée à tous,

Eléna


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout