• Eléna

Outgrowing: de la vaisselle 100% naturelle à Maurice


Maurice regorge de gens qui ont eu des idées révolutionnaires ou qui ont simplement eu le courage et l’opportunité de mettre en place des choses qui font du bien à notre chère île.


Le développement durable est au cœur de toutes les préoccupations et il est essentiel que chacun fasse sa part.

Ça fait quelques mois que j’ai découvert par le biais d’Instagram cette petite entreprise, qui fabrique de la vaisselle à partir de feuilles de palmier séchées. 100% locale et naturelle, j’ai tout de suite aimé l’authenticité et le but d'Outgrowing. J’ai donc pris contact avec eux et ils ont gentiment accepté de répondre à quelques questions.


Cet article est le deuxième d’une série sur des initiatives locales qui touchent au domaine de la santé et/ou du développement durable. Le premier article de la série est une interview de Neofoods, que vous pouvez retrouver ici.


Avant de passer aux questions, j’aimerais donner mon avis personnel sur les produits Outgrowing. J’ai vu leurs produits sur plusieurs marches écologiques et dans certaines enseignes spécialisées et je suis contente de voir que leurs produits sont disponibles dans plus de commerces.


J’ai eu l’occasion de tester un petit bol et une grande assiette et j’ai adoré delà le look 100% naturel du produit, une couleur et un toucher qui ne trompe pas : la nature nous donne tout ce dont nous avons besoin.


J’ai utilisé le bol pour proposer des apéritifs à des amis, et j’ai disposé une petite serviette en tissu pour éviter que l’assiette prenne de l’humidité et pour pouvoir la réutiliser un maximum. On peut même les passer aux micro-ondes ! Quand votre vaisselle ne peut plus être utilisée il suffit de la mettre dans le composte et la boucle est bouclée. Quelle fabuleuse idée.


1) Quand est-ce que Outgrowing a vu le jour ?

Fin 2011.


2) Qui se cache derrière cette entreprise ?

Franceska, notre spécialiste en feuille palmiste est celle qui produit nos assiettes. Nous sommes une coopérative, donc nous avons également 4 autres personnes en support pour tout ce qui est marketing, communication, distribution etc.


3) Comment vous ai-t-il venu cette idée ?

C’était initialement un projet pour venir en aide aux pêcheurs de la région de Rivière des Galets, pour leur donner une alternative à la pêche en période de cyclones etc. Franceska a permis pendant 8 ans que le projet ne s’éteigne pas et c’est aujourd’hui qu’il commence à prendre de l'ampleur.


4) Pouvez-vous nous décrire le processus de fabrication de votre vaisselle naturelle ?

Nous attendons que les feuilles tombent des arbres, nous mes ramassons, enlevons la feuille et gardons la gaine (la partie accrochée à l’arbre). Sur cette gaine nous retirons la colonne vertébrale au centre. Ensuite nous lavons ces feuilles, les découpons en carré dans la dimension de l’assiette souhaitée, pus il faut presser à 100% cette feuille. Et voilà vous avez une assiette prête, 100% naturelle !


5) Combien de produits proposez-vous ?

Nous avons 5 tailles d’assiettes (10 à 30cm), mais nous travaillons sur d’autres produits également comme des dessous de verres, set de table (dessous d’assiettes) etc.

6) Peut-on réutiliser vos produits ?

Oui, 2 à 3 fois environ, dépendant de l’utilité que vous en avez.


7) Pensez-vous que Maurice prend la bonne direction en termes d'écologie/ développement durable ?

Je pense que les mauriciens ont des initiatives extraordinaires, et qu’il y a une vraie implication de la population dans ce sens. Le gouvernement lui aurait besoin de faire encore beaucoup d’efforts.


8) Quelle place porte l'écologie dans votre vie ?

C’est un sujet important, un mode de vie à modifier et à adopter. Nous essayons de faire notre part, comme beaucoup. Réduire là ou l’on peut, voir même remplacer par des alternatives durables, mais ce n’est pas toujours facile, surtout à Maurice. Mais il y a une communauté qui devient de plus en plus importante pour permettre à la population d’avoir des choix accessibles et plus durable.


9) Où êtes-vous situés à Maurice ?

Nous sommes situés à Bel Ombre.


J’aimerais remercier Outgrowing pour avoir répondu à mes questions et pour m’avoir permis d’écrire cet article.

Comme nous dit Cléa, c’est récemment que leur activité commence à prendre de l’ampleur et je compte sur vous pour aller les soutenir sur leurs réseaux sociaux et pour leur donner la reconnaissance qu’ils méritent.


En espérant que cette série d’articles vous plaît, et jusqu’à la prochaine, je vous souhaite une excellente journée.

Elena


Retrouvez-les sur Instagram @outgrowingmauritius & sur Facebook



Vous pouvez également me retrouver sur Instagram @elena.healthyishappy ou sur ma page Facebook

99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout