• Eléna

À coeur ouvert

À cœur ouvert,

Je parle souvent de cette année 2020 qui a fait des ravages dans ma vie. C’est une année qui a été difficile due à un enchainement assez intense d’évènements négatifs dans ma vie, en plus de ceux qui ont touché Maurice, et le monde.

J’ai l’impression que les constantes mauvaises nouvelles et les catastrophes nous ont mis un peu à vif, et que du coup ça a été plus difficile de "keep up" avec la vie, les obligations, les hauts et les bas inévitables de celle-ci.

Cette année je me suis trouvée et je me suis perdue, dans de nombreuses heures de réflexion, confinée dans mon monde, dans mes rêves, mes objectifs. Comme tout le monde, j’ai aussi mes peurs, mes angoisses et mes casseroles que je traine derrière moi. Cette année j’ai demandé de l’aide, j’ai rencontré des gens merveilleux et j’ai vu de nombreuses portes s’ouvrir devant moi. Et je sais que c’est parce que je n’ai jamais fermé mon cœur.

Je sais que j’ai de la chance d’avoir un fond très positif. Je sens au fond de moi la certitude que les choses finissent toujours par s’arranger, que le temps fait bien les choses et que je vais être exactement ou je suis censée être.

Il y a une phrase que je me répète en boucle quand ça ne va pas fort, et qui m’aide beaucoup : « time passes anyway » traduction : « le temps passe de toute façon ». C’est une des choses sur lequel nous n’avons aucun contrôle et qui pourtant me rassure énormément : les heures, les journées, les semaines, les mois et les années passent, de toute façon. Les choses changent avec le temps : on ne restera pas dans cette mauvaise situation, dans ce mauvais état d’esprit, dans cette mauvaise journée. Il y a une échappatoire aux mauvais moments. Et a contrario, le temps passe exactement à la même vitesse dans les bons moments, et il faut (vraiment) en profiter, se nourrir de ces instants et les chérir du plus qu’on peut.

Healthy is Happy a pris un tournant inattendu cette année : je me suis lancée dans des évènements, j’ai fait mes propres brunchs, j’ai et je vais participer à des évènements qui ont pour but d’informer, de sensibiliser et d’aider les gens à être la meilleure version d’eux-mêmes et à faire du bien à la planète. J’ai rencontré des gens qui m’ont aidé, à me projeter, à y voir plus clair et à me faire confiance. J’ai eu l’occasion d’échanger avec des gens qui croyaient en mes capacités et qui m’ont remercié de les avoir aidés. Je me suis fait connaitre à travers un podcast, je me suis lancée dans des petites vidéos… Inutile de mentionner que je suis terriblement reconnaissante pour tout ça.

Le message derrière ce texte est très personnel, mais j’avais envie de le partager avec vous, pour ceux qui me liront.

Vous ne regretterez jamais d’avoir gardé espoir. Vous ne regretterez jamais d’avoir ouvert votre cœur. D’avoir donné de votre temps et de votre énergie. Je vous vois déjà venir : « Parfois donner de son temps et de son énergie à des choses qui ne marchent pas ou qui n’en valent pas la peine c’est regrettable ». Certes, mais vos actions et votre état d’esprit en disent long sur vous, pas sur la situation. Cela vous donne des informations sur ce que vous êtes capables de donner, et ça c’est très important.



Cette année j’ai gardé mon cœur ouvert malgré tous les évènements négatifs qui m’ont atteint. J’aurais pu me renfermer, être en colère, clamer l’injustice. Mais je ne l’ai pas fait. J’ai essayé de partager, j’ai demandé de l’aide et surtout j’ai gardé l’œil ouvert sur le positif, et il y en a toujours.

Alors je le dis tout haut : Oui, j’ai parfois mal au cœur, oui je suis parfois déçue et triste, oui il m’arrive d’être découragée, perdue et accablée, mais jamais je ne fermerai mon cœur à la vie et aux autres.

Un petit rappel à ceux qui ont besoin de l’entendre : Tu as le temps. La vie est belle. Personne n’est parfait. Les opportunités sont partout. Tout ce que tu cherches est à l’intérieur de toi. C’est normal d’échouer. Nous sommes tous humains. Tu n’es pas seul.

À cœur ouvert,

Eléna

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout